top of page

La trace des ruisseaux - Petit Bourg

La trace des Ruisseaux – PETIT-BOURG


Randonnée du dimanche 12 février 2023


Il était convenu que nous nous rassemblions, sur le parking de la Maison de la Forêt pour l’accueil des participants et que le départ effectif serait à 7H30. Nous avons eu le plaisir de compter de nouveaux membres et refait le point sur les cotisations et les précautions d’usage, en randonnée.


Le Président (Pascal) et le past Président (Serge) ont fait part de la manifestation organisée par KaruAsthme, pour laquelle Gwad’Anba Bwa est sollicitée pour un accompagnement. C’est pour le 30 avril et normalement, pour ce jour-là, sur notre planning de marches il était prévu une sortie randonnée sur le littoral de Saint-François.

La marche du parcours du souffle s’effectuera dans la zone de Ravine Chaude (LAMENTIN). Elle sera suivie d’une conférence faite par un professeur de médecine (sur l’asthme) et Gwad Air (sur les polluants). Nous donnons notre accord de principe. Les volontaires seront les bienvenus !


Ensuite, ce qui fut dit fut fait ! C’était le top-départ de la petite marche.


Le temps semblait mitigé et nous avons craint un bref instant devoir sortir les protections contre la pluie … Mais non ! Quelques gouttes nous salués et se sont évaporées, en nous laissant, une grive trembleuse, puis deux, pour un brin de chansonnette !


Nous avons emprunté la trace, encore fraîche des pluies récentes, assez boueuse par endroits, mais cela n’a en rien gêné l’évolution de la colonne motivée des randonneurs – nous étions 25 ce dimanche ! Il fallait juste faire attention aux racines enchevêtrées au sol qui auraient pu causer une chute intempestive. Personne n’est tombé !!!




Alexis nous a fait remarqué la présence de gommiers blancs.


Le gommier blanc, Dacryodes excelsa, grand arbre caractéristique de la forêt dense humide de Guadeloupe, peut atteindre 35 mètres de haut pour un diamètre de 1,5 mètre. Le tronc est droit, élancé. Il secrète, à la moindre blessure, une résine blanche inflammable à odeur de térébenthine, appelée gomme ou encens.


En cette période de carnaval, bien évidemment certains groupes carnavalesques y ont recours pour compléter leurs accessoires de déguisements.


« C'est connu, dans les groupes à peau (gwoup a po, en créole), c'est-à-dire les groupes de carnaval en Guadeloupe qui jouent leur musique sur des tambours recouverts d'une peau de cabri, l'encens est un élément essentiel. »


Parmi les lianes et les épiphytes, de magnifiques Ailes à mouche balisaient notre promenade.


Une liane-couille nous a offert ses bouquets de fleurs en grappes ombelliformes


Dans les replis d’un Acomat-boucan

Progression précautionneuse sur des racines au-dessus de la boue.


Nous nous sommes regroupés au niveau du joli pont suspendu au-dessus de la rivière Bras-David (qui va se jeter dans la grande rivière à Goyave).


Le temps de se dire que c’était une petite marche sympathique … un peu courte (d’ailleurs quelques uns ont décidé de prolonger la randonnée), de rappeler la destination de la prochaine marche (sur le littoral de Vieux-Habitants), de se dire au revoir, il était 9H15 !


Texte : Alice COURBET-ASSELOS

Contributions aux photos : Alice, Alexis, Pascal K.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page